Les Menances

Les menaces sur la biodiversité et les écosystèmes (y compris l’utilisation des ressources naturelles qui y sont liées, telles que la terre et l’eau) dans les zones du projet, ainsi que les causes profondes et les impacts sont résumés dans l’Annexe 4.

Les principales causes sous-jacentes de la surexploitation et la dégradation des ressources naturelles, et de l’utilisation d’énergie non durable dans les zones rurales du Sénégal, sont la pauvreté, le manque d’accès garanti aux ressources naturelles et le manque d’options alternatives pour les communautés. Ces causes profondes sont liées : c’est parce que les gens sont pauvres et manquent de solutions alternatives qu’ils ont recours à des pratiques non durables (par exemple la coupe d’arbres pour le bois sans replanter) afin de satisfaire leurs besoins immédiats. Sans accès à la terre et aux ressources naturelles, il n’existe aucune incitation ou mécanisme favorisant la planification et l’investissement dans de bonnes terres et la gestion durable des ressources. Sans nouvelles idées et investissements dans l’innovation et les nouvelles technologies, les communautés dépendent de sources non durables et non-renouvelables d’énergie - comme en témoigne l’analyse des villages sénégalais, où les populations ont recours à la coupe d’arbres pour répondre aux besoins immédiats sans replanter pour l’avenir. Les communautés sont prises au piège du cycle de la pauvreté et de l’exode rural des jeunes en recherche d’emploi, du manque de revenus et d’alternatives pour générer des revenus, et de la dépendance à l’utilisation de pratiques de gestion non durables des terres et des ressources. Ces pratiques non durables d’utilisation des terres et les besoins croissants en matière de terres et de ressources naturelles, exercent une pression supplémentaire sur les terres et la biodiversité. 

Pour les villages situés dans des zones proches des AP, l’abondance des ressources dans les aires protégées et la faible surveillance favorisent l’empiètement de l’agriculture, du pâturage du bétail et du braconnage de la faune et autres ressources naturelles. Les AP agissent comme des aimants pour les personnes qui dépendent des ressources naturelles pour leur survie. 

L’importance des différentes menaces et des impacts varie selon les sites et les biomes du projet, mais la plupart des menaces et des impacts sont communs à tous les Ecovillages et les sites du projet. Les principales menaces directes sur la biodiversité sont analysées dans les chapitres suivants.

Conversion des habitats/ changement d’affectation des terres

Surexploitation des ressources naturelles

Espèces allogènes envahissantes

Changement climatique et sécheresse

Ecopartenaires