réalisation

cibles à mi parcours du projet Ecovillage PNUD FEM(pdf)

 

COMPOSANTES/EFFETS

 

Composantes/effets

IOV

Situation de référence

Cibles 3ème année

Cumul des résultats obtenus en fin 2013

OBJECTIF GLOBAL

Contribuer à l’intégration des bénéfices environnementaux dans le modèle écovillage à travers la conservation de la biodiversité et au développement à faiblement émissif en carbone

- Diminution de 30% Émission de CO2 par rapport à la référence

-Un PGE disponible par village test

- Accroissement d'au moins 10% par rapport à la situation de référence sur 5 ans et de 20% pour les sites avec un score de départ <60%

Niveau de base connu pour 3 écovillages

Aucun

Analyse METT disponible pour 3écovillages

Diminution de 10% Émission de CO2 par rapport à la référence

Un PGE disponible par village test et mis en œuvre

augmentation d'au moins 10% par rapport à la situation de référence sur 5 ans et de 20% pour les sites avec un score de départ <60%

Niveau cumulé des émissions dans les EV = 148 532 t eq co2

Après deux ans niveau réduit : 31 729 t eqco2 ce qui correspond à une réduction du niveau des émissions en co2 de 21% par rapport à situation de référence

11 PGE élaborés attente de validation avec 21 études de situation de référence

Les scores METT pour l’ensemble de écovillages centre sont disponibles. Une étude pour apprécier l’évolution de ce score est en cours.

Composante1/Effet 1 éliminer les obstacles législatifs et institutionnels, aux niveaux national et local, qui entravent actuellement les approches intégrées.

 

- Nombre de textes de loi et règlement adaptés

-une stratégie sur les EV élaborée

Nombre de PGE élaborée

Nd

Aucun

Aucun

Les principaux textes ont été révisés et adaptés

Une stratégie disponible et mis en œuvre

10 PGE disponibles mis en œuvre

Les principes directeurs des écovillages sont pris en compte par les textes en vigueur

Une stratégie nationale des écovillages validée est disponibles et est en cours d’édition pour sa démultiplication. Il existe également un programme nationale des écovillages qui est au même stade que la stratégie

11 PGE élaborés attente de validation avec 21 études de situation de référence

Composante2/Effet 2 contribuer à la conservation de la diversité biologique dans les Ecovillages.

- superficie de RNC crée et/ou réhabilitée

- Evolution des espèces végétales et animales

Parmi les sites du projet :

6 RNC comptant 147,013 ha

Au moins 15.000 ha de RNC sont établies et fonctionnent pour conserver la biodiversité, faisant passer la superficie totale de conservation ciblée par le projet à 162.813 ha

Un total de 206 353 ha de RNC existe dont 15 800 ha nouvellement crée ou étendu

Composante3/Effet3 Réduire les émissions de gaz à effet de serre et augmenter l’utilisation d’énergies alternatives renouvelables et efficientes dans les Ecovillages pilotes.

 

- quantité (tonnes) d’émissions C02 évitée

Un Bilan Carbone existe pour certains villages ruraux tests; un niveau de référence doit être établi pour les 10 villages pilotes du projet au début de la mise en œuvre

Les augmentations du Bilan Carbone pour le secteur de l'énergie dans 10 EV pilotes (les terres du village) sont au moins 10% inférieures au scénario de développement par le maintien du statu quo (MSQ)

Le niveau d’émission liée à l’énergie est de 48 167 t eq co2 dans l’ensemble des écovillages/an

Les quantités évitées par an sont de 1518 t eq CO2 ce qui représente 3% de la situation de référence

Composante4/Effet4. Augmenter la séquestration du biocarbone dans les terroirs des Ecovillages

- quantité (tonnes) de co2 séquestrée

O tonnes

20 000 eq t CO2 séquestré

31 729 t eq cO2 séquestrés

B/ PRODUITS RECHERCHES

 

 

Produits

IOV

Source de vérification

Situation de référence

Cibles Annuelles

 

2012

2013

2014

résultats

 

1.1. La Stratégie nationale des Ecovillages s’appuie sur un cadre juridique, politique et réglementaire favorisant l’amélioration de la réalisation d’avantages environnementaux mondiaux

01 document de stratégie nationale

*hard copie du document

*Rapport de l’atelier national de validation de la stratégie

Aucune stratégie

Stratégie nationale élaborée et validée

Programme national écovillage actualisé

Stratégie nationale partagée avec tous les acteurs et mise en œuvre dans les 10 sites pilotes

Stratégie nationale mise partagée avec tous les acteurs et mise en œuvre dans les10 sites pilotes

Stratégie existe et elle est partagée mais en cours édition

 

1.2. Un plan de gestion écologique pour les Ecovillages est développé.

- Nombre de PGE élaboré, validé et mis en œuvre

*TDR des Consultants

*Drafts des 5 PGE

*Rapports des ateliers de validation

*Rapports validés des consultants

* contrat plans (ANEV et CL)

aucun

05 PGE élaborés et validés

Au moins un forum des partenaires organisé par village

05 premiers PGE lancés

05 Nouveaux PGE élaborés et validés

Au moins un forum des partenaires organisé par village

10 PGE lancés

Un modèle de PGE développé

22 PGE disponibles reste la validation in situ

 

Tous les PGE sont en cours de test

 

1.3 Les capacités nationales et locales sont renforcées pour mettre en œuvre un réseau fonctionnel et durable d’Ecovillages et reproduire un modèle Ecovillage qui incorpore les avantages de la biodiversité globale et du climat.

- Nombre de sessions de concertation et de formations organisées

*niveau et normes de compétence

*Compte rendu des missions

* TDR et rapports des sessions de formation

*rapport de scoring des capacités (voir méthodologie avec FEM)

Aucun

Situation de base disponible

10 Sessions de concertation et de formations tenues au niveau des sites sur le processus de transformation de village en EV

Cibles pour la formation au niveau centrale à déterminer

10 sessions de formation technique tenues chaque année sur les techniques de production animale, de réduction de bois énergie, de production de plants, de gestion et de suivi-évaluation

Cibles pour la formation au niveau centrale à déterminer

10 sessions de formation technique tenues chaque année sur les techniques de production animale, de réduction de bois énergie, de production de plants, de gestion et de suivi-évaluation

Résultats pour tous les domaines thématiques et les niveaux de capacité pour la gestion des AP et la transformation du marché de l'efficacité énergétique augmentés d’au moins 5% pour chacune des institutions cibles (ANEV, DPN, DEFC, GENSEN)

Un total de 40 sessions de formation sont organisées annuellement dans l’ensemble des écovillages centre (soit un minimum de 4 sessions de formation techniques par écovillage centre) au profit de 1305 personnes.

 

 

Les agents au niveau central et au niveau déconcentré ont été capacité lors de la détermination des lignes de bases socio-économique, séquestration du carbone (inventaires, technique de détermination de la séquestration) et conservation de la diversité biologique (Score METT)

 

2.1. La gestion communautaire des terres dans les Ecovillages pilotes intègre une RNC gérée effectivement pour la conservation de la biodiversité

- Nombre de RNC créées

- nombre de RNC consolidées

- Nombre de RNC ayant fait l’objet d’une extension

- Nombre de périmètres écologiques crées

- Nombre d’écogardes formés

-niveau de production

-Niveau des revenus

_ nombre d’espèces endémiques nouvellement inventoriées

_ nombre d’habitats protégés

-

- PV de délibération des CR

- Rapports (PGIES, ANEV, IREF)

-PV de réception, rapport Agent technique

- Rapports de formation

-

06 RNC pour une superficie de 147 013 ha

- 4 nouvelles RNC

-2 RNC consolidées

-4 RNC en extension

-5 périmètres écologiques mis en place et fonctionnels

- Au moins 20 écogardes formés et opérationnels dans une dynamique de volontariat villageois en partenariat avec la CL (écogardes organisés en entités éligible en priorité aux microprojets de moyens d’existences durable )

*le METT est disponible pour toutes les RNC cibles

Inventaire des espèces de faune notamment les espèces endémiques

Au moins 5% d’augmentation de la production maraichère par rapport à 2012

Au moins 5% d’augmentation des revenus des écogardes par rapport à 2012

*évaluation de la dynamique des espèces

Un inventaire des espèces (notamment endémiques) et de l’habitat est mis à jour

Au moins 10% d’augmentation de la production maraichère par rapport à 2013

Au moins 10% d’augmentation des revenus des écogardes par rapport

à 2013

Inventaire fait tant sur le plan végétale qu’animale

 

 

 

 

10 PE crées avec une production maraichère sur une superficie cumulé de prés de 20 ha chaque année.

 

Introduction de ruches et développement de services de guides évaluation des revenus programmées

 

Evaluation en cours avec le METT

 

2.2. Les espaces communautaire des Ecovillages sont gérés pour procurer des ressources et des revenus alternatifs basés sur la gestion durable et l’écotourisme

2.2. Les espaces communautaire des Ecovillages sont gérés pour procurer des ressources et des revenus alternatifs basés sur la gestion durable et l’écotourisme (suite)

- Nombre de pépinières réalisées

- Superficies reboisées en plantes forestières

- Superficie de RNC enrichies

- Nombre de parcelles maraîchères aménagés au sein des PE

- Nombre de micro-projets financés

- Nombre de sites écotouristiques aménagés

- Nombre de plateformes multifonctionnelles réalisées

- Nombre d’ETAAL installée

- Nombre de pépinières réalisées

- Superficies reboisées en plantes forestières

- Superficie de RNC enrichies

- Nombre de parcelles maraîchères aménagés au sein des PE

- Nombre de microprojets financés

- Nombre de sites écotouristiques aménagés

- Nombre de plateformes multifonctionnelles réalisées

- Nombre d’ETAAL installée (suite)

- Contrats plans

-Rapports de suivi

-Protocole d’accord

- Descriptif des micro-projets

-PV des comités de sélection

-Montants des financements alloués

- Contrats plans

-Rapports de suivi

-Protocole d’accord

- Descriptif des microprojets

-PV des comités de sélection

-Montants des financements alloués (suite)

-05 pépinières

-05 PE

-20ha forêt communautaire

-parcelles maraîchères

-parcelles médicinales

-07 microprojets

-05 pépinières

-05 PE

-20ha forêt communautaire

-parcelles maraîchères

-parcelles médicinales

-07 microprojets

-05 pépinières réalisées dans les PE

500 000 plants produits dont 20% en fruitiers et 5% en espèces locales

- Au moins 100 Ha de RNC enrichis avec des espèces locales

-20 ha de reboisement de plantes forestières réalisés dans les PE

-7,5 Ha de plantation fruitière installée dans les PE

-2,5 ha d’arboretum de plantes médicinales réalisés

- 1000m de haies vives réalisés dans chaque PE

-100 parcelles maraîchères de 300 m2 réalisées dans les PE

- 30 micro-projets, ayant un bénéfice sur l’environnement, financés

-0 3 sites écotouristiques aménagés

-05 Plateformes multifonctionnelles réalisées

-01 entreprise de transformation agro alimentaire installée

Au moins 500 000 plants produits dont 20% en fruitiers et 50% en espèces locales

Un paquet technique d’intervention est répliqué dans les autres sites de l’ANEV

Au moins 500 Ha de RNC enrichis en espèces locales

-au moins 50 ha de bois de village réalisé

Au moins une superficie de 25 Ha de plantation fruitière réalisée

Au moins 5 ha de parcelle maraichère supplémentaire mis en place

Au moins 50 nouveaux microprojets , ayant un bénéfice sur l’environnement, financés

0 3nouveaux sites écotouristiques aménagés

un minimum de 01 plateforme et de 02 ETAAL réalisées

Au moins 500 000 plants produits dont 20% en fruitiers et 50% en espèces locales

Au moins 1000 Ha de RNC enrichis en espèces locales

-au moins 50 ha de bois de village réalisé

Au moins une superficie de 25 Ha de plantation fruitière réalisée

Au moins 5 ha de parcelle maraichère supplémentaire mis en place

Au moins 50 nouveaux microprojets , ayant un bénéfice sur l’environnement, financés

0 3nouveaux sites écotouristiques aménagés

un minimum de 01 plateforme et de 02 ETAAL réalisées

 

 

 

 

632 464 plants produits en 2013 avec 10% de fruitiers

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

183 ha de RNC enrichi soit un taux de réalisation de 20%

 

 

36 ha de bois de villages réalisés soit un taux de 72%

 

 

 

 

125 eq ha de plantation fruitière

 

 

3 ha d’arboretum réalisé

 

 

18 474 m de haies vives réalisés

 

 

 

 

 

 

Une moyenne de 20 ha cumulés de superficie maraichère est exploitée

 

98 microprojets fiancés en 2013

 

 

 

 

 

 

02 sites écotouristiques en cours d’aménagement

 

 

 

 

4 plateformes réalisées sans ETAAL

 

2.3. De nouvelles méthodes d’intensification durable de l’agriculture et de l’élevage pour réduire la pression sur les AP, les RNC et les forêts communautaires sont définies et appliquées

2.3. De nouvelles méthodes d’intensification durable de l’agriculture et de l’élevage pour réduire la pression sur les AP, les RNC et les forêts communautaires sont définies et appliquées (suite)

- Nombre de Bassins

d’arrosage empoissonné

Quantité de poissons récoltés

- Nombre de vaches inséminées

- Nombre de ruches introduites

- Nombre de poulaillers familiaux modernes introduits

- Nombre de gaines irrigasc

Introduites

- Nombre de PAGT disponibles

niveau de revenu

Nombre de Bassins

d’arrosage empoissonné

Quantité de poissons récoltés

- Nombre de vaches inséminées

- Nombre de ruches introduites

- Nombre de poulaillers familiaux modernes introduits

- Nombre de gaines irrigasc

Introduites

- Nombre de PAGT disponibles

niveau de revenu (suite)

-Rapports de suivi

-Compte rendus de mission

-Compte d’exploitation des bassins

- Contrat de prestation

- Contrats plans

- TDR des Consultants

-Drafts des 5 PGE

-Rapports des ateliers de validation

-Rapports validés des consultants

-Rapport annuel

Rapports de suivi

-Compte rendus de mission

-Compte d’exploitation des bassins

- Contrat de prestation

- Contrats plans

- TDR des Consultants

-Drafts des 5 PGE

-Rapports des ateliers de validation

-Rapports validés des consultants

-Rapport annuel (suite)

-03 bassins ensemencés

-30 vaches inséminées

-60 poulaillers introduits (1 coq raceur + 5 poules améliorés et un poulailler)

-40 gaines irrigasc

03 bassins ensemencés

-30 vaches inséminées

-60 poulaillers introduits (1 coq raceur + 5 poules améliorés et un poulailler)

-40 gaines irrigasc (suite)

- Au moins 30 bassins d’arrosages ont été ensemencés en alevins

-200 vaches inséminées

-200 Ruches sont introduites dans les sites

-100 poulaillers familiaux contenant 1 coq raceurs et 5 poules de race sont introduits

-2 400 gaines irrigasc introduites

-5 PAGT élaborés pour 05 EV

25% des alevins sont produits localement

-200 vaches inséminées en 2012 sont ré inséminées

-200 nouvelles Ruches sont introduites dans les sites dont 25% produites localement

-2 400 nouvelles gaines irrigasc introduites

Les 05 PAGT sont mis en œuvre

50% des alevins sont produits localement

Guide/fiche technique de vulgarisation des méthodes d’intensification testées

- 150 vaches ré inséminés en 2013 sont inséminés

- 50 nouvelles vaches F1 sont inséminées

Guide/fiche technique de vulgarisation des méthodes d’amélioration de la production animale testées

-200 nouvelles Ruches sont introduites dans les sites dont 50% produites localement

-2 400 nouvelles gaines irrigasc introduites

Un modèle de PAGT développé

5 bassins ensemencés avec deux étang piscicoles

 

 

 

 

Guide en cours de réalisation

 

 

 

 

 

 

 

20 vaches inséminées F1 avec introduction de 08 Ladoums

 

 

 

 

 

 

Guide en cours d’élaboration

 

 

 

 

 

 

 

400 ruches introduites

 

 

 

 

1480 coqs + 215 pintades introduites

 

 

 

 

 

 

Un cumul de 3 000 gaines irrigasc introduites soit un taux de 41%

 

 

3000 gaines irrigasc introduites

 

Sur 11 plans 4 ont été finalisés

 

2.4. Le suivi de la biodiversité dans les RNC et les aires protégées adjacentes fournit des informations sur les ressources naturelles et les tendances de la biodiversité pour une gestion adaptée de la conservation et de l'exploitation durables

Un système de suivi de la biodiversité opérationnel est disponible

niveau de migration des grands mammifères du corridor

-TDR pour le suivi

-Draft proposé

-Rapport de validation

-Rapport annuel

aucun

Un système de suivi opérationnel mis en place

Un dénombrement de la faune dans le PNNK est réalisé en appui à la DPN

Un inventaire de la flore et de la végétation dans les 10 RNC est réalisé

Situation de référence de la biodiversité dans le corridor de migration de la faune est réalisée

Plan d’aménagement du corridor élaboré et approuvé

Un appui a été octroyé à la DPN

 

 

 

Un inventaire floristique et animal réalisé dans les RNC les plans d’aménagement sont en cours actualisation

 

3.1. Les changements dans les pratiques domestiques de cuisson réduisent les émissions de GES et la pression sur les forêts.

- Nombre de foyers améliorés introduits dans les 10 sites du projet

- Nombre de biodigesteurs réalisés dans les 10 sites

- Un système de suivi de la réduction de GES opérationnel est mis en place

-Protocole d’accord

-Rapports de suivi

-Contrat de prestation

- foyers améliorés (situation de référence à définir)

-12 biodigesteurs

- au moins un foyer amélioré par ménage est introduit dans les 10 sites

- Réaliser au moins 10 bio digesteurs dans les 10 sites

- Un système de suivi de la réduction des GES est mis en place

Un bilan carbone est fait pour chaque EV

La quantité de CH4 et de carbone évité par l’utilisation des foyers améliorés et des biodigesteurs est estimée

 

1300 foyers améliorés introduites avec 32 biodigesteurs pour un total de 1 370 t eq co2 évité annuellement

 

 

 

 

Un système de suivi est en cours de construction. Toutefois le suivi est effectif

 

 

 

3.2. Des technologies appropriées d’énergie propre/durable pour les Ecovillages pilotes sont identifiées, adaptées et adoptées par les communautés

- Nombre de mini hub énergie réalisés

Nombre de KWc produits

- Nombre de rapport sur les besoins énergétiques

- Nombre de comités de gestion énergétiques fonctionnels

-Protocole d’accord

-Plan et descriptif des centrales

-Rapports de suivi

-Protocoles avec ASER et PERACOD

-Rapports des études

-PV de création

-Statuts et règlement intérieur du comité

-Compte rendu des réunions

-Contrat plans

-05 hubs énergie

- Au moins 5 mini centrales énergétiques installées

- Rapport sur les besoins énergétiques élaboré

-5 comités de gestion énergie fonctionnels mis en place

Recettes générées par l’exploitation des hubs augmentées de 10% par rapport à 2012

Recettes générées par l’exploitation des hubs augmentées de 10% par rapport à 2013-

08 hubs énergie installées avec une moyenne de 40 000FCFA de recettes générées mensuellement par hub. L’évolution des recettes est de prés de 50% avec l’introduction de LED.

 

8 comités mis en place et fonctionnels

 

3.3 Un modèle durable pour la plantation de Jatropha et la production d’huile de hautequalité pour l’itlisation locale est définie et mis en œuvre

- Superficies reboisées

- Linéaires de haies vives

 

-1 000 m de jatropha

- Au moins 25 ha massif de Jatropha plantés

-5 000 m de haies vives de Jatropha réalisés

Un modèle de plantation de Jatropha pour la production optimale d’huile élaboré et mis à la disposition des populations

- Au moins 25 ha massif de Jatropha plantés

-5 000 m de haies vives de Jatropha réalisés

Au moins les 30% des besoins énergétiques des plateformes et des ETALL sont satisfaits par l’utilisation de l’huile de Jatropha

9 ha de plantation en bloc de Jatropha

 

 

4700 m linéaire de Jatropha sans production d’huile

 

4.1. Les stocks de biocarbone sont augmentés grâce au reboisement communautaire et à la réduction de la déforestation dans les terroirs villageois et les AP adjacentes

- Linéaires de haies vives/brise vent plantés

- Superficies reboisées

- Système de suivi de la quantité de CO2 séquestré par les plantes

-superficie (ha) de mangroves plantées

-Contrats plans

-Rapports de suivi

-TDR

-Rapport provisoire

-Compte rendu réunion

-Rapport final

1 000 m linéaires de haies vives

-10 Km linéaires de plantations d’acacia milifera réalisé

-25 Ha de forêt communautaires reboisée (voir point 2.1)

- Un système de suivi de réduction de GES est mies en place (voir point 3.1)

40 Km de plantations linéaires réalisé

100 Ha de Mangroves plantés dans deux EV

Au moins 20 000 plants de Bambous plantés dans 4 EV

 

50 Km de plantations linéaires réalisé

 

 

 

 

 

100nouveaux Ha de Mangroves plantés dans deux EV

 

Au moins 20 000 nouveaux plants de Bambous plantés dans 4 EV

 

56 Km de haies vives soit un taux de réalisation de 56%

 

 

 

 

11 ha de forêt communautaire soit un taux de réalisation de 44%

 

130 ha de mangrove s plantés

 

Un cumul de 24 000 éclats de Bambous plantés soit un taux de 50%.

 

 

 

 

Le système est en cours de construction

 

 

 

4.2. .Les stocks de carbone dans le sol sont accrus et les émissions issues de l’agriculture sont réduites par l’adoption de la technologie innovante du Biochar

- Superficie agricole amendés au Biochar

- Nombre de fosses compostières

- Système de suivi de la séquestration du carbone dans le sol est mis en place en 2012

-Contrats plans

-Rapports de suivi

-TDR

-Rapport provisoire

-Compte rendu réunion

-Rapport final

-01 tonne biogène

-04 fosses compostières

-20 fosses compostières réalisées

- Un système de mesure de la séquestration du carbone dans le sol mis en place (voir point 3.1)

-20 nouvelles fosses compostières réalisées

-5 Ha de terre amendés par le biochar dans 1 site

-40 nouvelles fosses compostières réalisées

54 fosses compostières, soit un taux de réalisation de 67%

 

 

 

1 ha de terre amendé en biochar

 

 

 

 

Le système en cours de construction

 

5.1. Un mécanisme fonctionnel de coordination et de gestion est mise en place.

5.1. Un mécanisme fonctionnel de coordination et de gestion est mise en place (suite)

- 1 atelier annuel de planification

- au moins 1 réunion annuelle du comité de pilotage

- 1 réunion de coordination hebdomadaire de l’UCP

- 1 réunion de coordination trimestrielle.

- existence de manuel de procédures.

- Zéro rejet de DAF

- Nombre de sessions de renforcement des capacités

- 1 atelier annuel de planification

- au moins 1 réunion annuelle du comité de pilotage

- 1 réunion de coordination hebdomadaire de l’UCP

- 1 réunion de coordination trimestrielle.

- existence de manuel de procédures.

- Zéro rejet de DAF

- Nombre de sessions de renforcement des capacités (suite)

-PV de réunions

-Compte rendu

-Rapport d’activités

-Rapport d’audit

-PV de réunions

-Compte rendu

-Rapport d’activités

-Rapport d’audit (suite)

 

un audit annuel et un inventaire des matières organisés

-Deux ateliers de planification et suivi évaluation organisés

- au moins trois missions de suivi sont organisées

- Au moins 06 rapports de suivi-évaluation (04 trim, 01 PIR, 01 rapp annuel) sont élaborés

-Au moins 04 réunions du CST et 02 réunion du CPP organisées

-un audit annuel et un inventaire des matières organisés

-Au moins deux ateliers de planification et suivi évaluation organisés

- Au moins trois missions de suivi sont organisées

- Au moins 06 rapports de suivi-évaluation (04 trim, 01 PIR, 01 rapp annuel) sont élaborés

-Au moins 04 réunions du CST et 02 réunion du CPP organisées

-un nouvel audit annuel et un nouvel inventaire des matières organisés

-Au moins deux ateliers de planification et suivi évaluation organisés

- Au moins trois missions de suivi sont organisées

- Au moins 06 rapports de suivi-évaluation (04 trim, 01 PIR, 01 rapp annuel) sont élaborés

-Au moins 04 réunions du CST et 02 réunion du CPP organisées

Audit réalisé

 

 

 

 

 

Ateliers de planifications réalisés

 

 

 

Missions de suivi réalisées

 

 

 

 

Tous les rapports sont disponibles

 

 

 

 

 

Les réunions organisées

 

 

5.2. Une plateforme fonctionnelle de communication et de capitalisation des bonnes pratiques en matière de création d’Ecovillages

- Au moins 5 publications annuelles.

- 1 publi-reportage par an.

- 1 base de données sur la dynamique des écovillages

ANEV/Archives, DEFC/SIEF

EV/www.ecovillages.sn

 

- 1 publi-reportage sur les EV réalisé.

- 1 base de données sur la dynamique des écovillages disponible

- 1 nouveau publi-reportage réalisé.

- Au moins 5 publications sur nouvelles options d’intensification agricoles élaborées.

- 1 publi-reportage sur les moyens de production durable et sur la conservation de la biodiversité réalisé.

- Au moins 5 publications sur les modes de production durable élaborées

5 Publireportages effectué

 

Ecopartenaires